Proche de Toulon et d'un village perché du Var,
une propriété d'inspiration toscane, sur presque 2 ha de terres agricoles
Castellet, VAR paca 83330 FR

Situation

Proche d'un village médiéval perché du Var qui a servi de décors à l'écrivain et cinéaste Marcel Pagnol, la propriété, discrète parmi la végétation, donne sur les collines environnantes et les villages du Castellet, de la Cadière d'Azur et du Beausset.
Une zone naturelle jouxte la propriété, elle même située en zone agricole. Les domaines viticoles AOC Bandol visibles de la propriété, ne sont qu'à quelques encablures, tandis que les plages de Bandol, Sanary et Saint-Cyr-sur-Mer sont à une vingtaine de minutes de route.
L'accès autoroutier est à moins de dix minutes ; les gares TGV de Toulon et Marseille St Charles, respectivement à trente et cinquante minutes ; les aéroports de Toulon/Hyères et Marseille-Marignane à cinquante minutes.

Description

La propriété entièrement close est accessible par un chemin communal peu passant. L'entrée s'effectue par un grand et haut portail ouvrant sur un chemin descendant sous de grands arbres d'espèces endémiques, en contrebas derrière la maison jusqu'au garage et à un espace de stationnement bordé de cyprès. Des terrasses en carreaux de terre cuite de Salernes couvertes par des pergolas en ferronnerie et auvent entourent la maison sur trois côtés, la protégeant ainsi du soleil et de la chaleur. La façade principale ouvre sur un jardin engazonné planté de palmiers et d'un chêne majestueux, ainsi que sur une grande piscine carrelée aux pieds de laquelle se succèdent des restanques plantées d'une centaine d'oliviers. Y cohabitent deux cabanons en pierre servant d'atelier et d'abri de jardin, ainsi que différents points d'eau.

La maison

Édifiée à la fin des années 40, puis agrandie au début des années 70 ainsi qu'en 1983 et récemment rénovée, elle assume pleinement son architecture d'inspiration italienne avec ses façades enduites en un ton ocre, ses soubassements en pierre, ses volets en bois grisés, ses ouvertures cintrées et ses toitures basses couvertes de tuile canal.
Construite sur trois niveaux de surface différente, la base constituée par le rez-de-jardin est de forme rectangulaire, et la façade principale percée de huit ouvertures est exposée au sud-est, selon la coutume de toutes les bastides anciennes. Environ 75 m² de terrasses, auvent et porche viennent compléter le bien, et se repartissent comme suit :
en rez-de-jardin : terrasse couverte 18 m², auvent : 26 m², porche : 7m²
1er étage : 2 terrasses de 8,55 m² et 8 m²
2ème étage : 1 terrasse de 7,6 m²


Rez-de-jardin
L'accès à la maison se fait par le porche situé au centre de la façade principale. Une grille en ferronnerie galbée ouvre sur une porte vitrée qui donne dans l'entrée. De celle-ci part l'escalier conduisant au premier étage. Côté sud-est, l'entrée dessert en enfilade une vaste cuisine aux tons rouge et noir dotée de deux portes-fenêtres, puis une cuisine d'été au plafond en voûtes croisées d'ogives. Deux larges baies vitrées cintrées laissent entrer la lumière. Le sol est couvert de terre cuite à cabochons. Un couloir partant de l'entrée mène, d'un côté à des toilettes pour visiteurs et à un vestiaire tout en longueur ; l'autre, à des espaces de service tels une réserve, une buanderie, de nombreux placards et une cave à vin climatisée. Un accès extérieur est possible par la buanderie sur une terrasse couverte côté sud. Une chaufferie se situe à côté de la buanderie et l'accès se fait également par l'extérieur. Faisant face à la cuisine, de l'autre côté de l'entrée s'étend un espace de réception en U d'environ 90 m². La partie arrière avec puits de lumière est couverte d'un dallage noir et blanc. Deux des murs sont couverts de pierres de Vers tandis que l'autre partie de la réception est pourvue d'une cheminée encadrée de bibliothèques. Les sols sont couverts de carreaux de terre cuite de Salernes. Le plafond à la française sur poutre béton est surmonté d'une dalle en béton. Cette partie de la réception percée par deux baies coulissantes en métal, est bordée d'une galerie ouvrant elle-même par deux baies cintrées en métal sur la terrasse extérieure. Un espace nuit d'environ 100 m² est accessible par une grille en ferronnerie située au bout de la galerie ou, par une porte dérobée insérée dans la bibliothèque. L'espace se compose d'une garde-robe, d'une salle de bain avec fenêtre et de deux chambres. Une première chambre ouvre sur l'auvent côté ouest grâce à deux portes-fenêtres ; une autre, aussi à usage de bureau, avec un puits de jour et une porte-fenêtre ouvre également sur l'auvent lui-même percé de cinq voûtes. De nombreux éléments de rangement sur mesure complètent l'ensemble, les sols sont en carrelage céramique de grande qualité, de facture italienne.
Premier étage
L'escalier aux marches couvertes de carreaux de Salernes et au nez-de-marche en bois, partant de l'entrée, débouche sur un vaste palier lumineux. Une porte-fenêtre ouvre sur une terrasse ornée d'une balustrade en pierre, située au-dessus du porche. Une première suite située côté sud est, occupe la plus grande partie de l'étage. Elle se compose d'une grande chambre parquetée, éclairée par deux portes-fenêtres sur le jardin, d'une salle de bain et d'une penderie chacune avec fenêtre, d'un bureau ouvrant sur une terrasse couverte ornée d'une balustrade en pierre, et de toilettes séparées. Côté ouest, une suite de plus petite taille comprend une grande penderie, une chambre, une salle d'eau et des toilettes.
Deuxième étage
Par une porte dérobée du palier du premier étage, un escalier mène au deuxième, débouchant directement dans la chambre. Celle-ci est éclairée par une porte-fenêtre ouvrant sur une terrasse couverte côté jardin, et une fenêtre côté sud ouvrant une perspective sur la baie de Saint-Cyr ainsi que sur le Bec de l'Aigle. Une salle de bain avec toilettes laissant entrer la lumière grâce à ses deux ouvertures, est accessible par la chambre.

Les dépendances

Elles comptent environ 165 m² au sol : chaufferie, local technique pour la piscine, atelier, garage, abri de jardin, cabanon et cave.

Ce que nous en pensons

Inspirée par le sud du continent jusqu'aux matériaux utilisés pour sa rénovation, la demeure, avec une vue dégagée, a trouvé sa place dans ce secteur calme et préservé, non loin du célèbre circuit du Castellet, entre vignes campagne et mer. Elle a de surcroît la chance de bénéficier du Canal de Provence et d'un forage pour l'arrosage et le développement agricole possible qui pourrait compléter la centaine d'oliviers. À l'intérieur cohabitent des espaces communs et distincts, privés, pour chacun des occupants, empêchant ainsi toute forme de promiscuité. Une famille nombreuse pourrait toutefois recréer une ou deux chambres et découvrir au hasard des travaux les passages secrets et portes dérobées, aiguisant ainsi la curiosité.

4 790 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 164732

Surface cadastrale 18728 m2
Surface du bâtiment principal 445 m2
Nombre de chambres 5
Surface des dépendances 165 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
De Cassis à Bandol


Sandrine Crouzet +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus