Proche de Fontainebleau, à 5 min de Barbizon, une demeure de la fin du 19e s.,
sa dépendance et sa piscine.
Barbizon, SEINE-ET-MARNE ile-de-france 77630 FR

Situation

La propriété se trouve à 4 km du village de Barbizon qui est mondialement connu pour avoir été le décor du tableau "L'Angélus" de Jean-François Millet, dont l'atelier se visite encore aujourd'hui. Barbizon a été le lieu d'inspiration et de travail de nombre d'artistes, poètes, ou peintres paysagistes qui, à la fin du 19e s., trouvent leurs sujets dans la campagne ou la forêt de Fontainebleau. La fameuse école de Barbizon dont la devise est "En plein air et d’après la nature" voyait le jour.
À 10 min, Fontainebleau et Bois-le-Roi proposent des trains fréquents reliant Paris-Gare-de-Lyon en 30 ou 40 min. Par ailleurs, à 1,5 km, la petite ville voisine procure tous les commerces de proximité ainsi qu’un accès rapide à l'autoroute A6 permettant de rejoindre aisément la capitale.

Description

Au centre d'un hameau calme et verdoyant, protégée de la rue par un très haut mur de pierres qui la préserve des regards, la propriété s’ouvre par un grand portail métallique commandé. À côté, une porte piétonne. Plus loin, succédant au pignon de la maison, un second portail consacre un accès à un parking à l’arrière.
La maison principale, de forme rectangulaire, est perpendiculaire à la rue. Elle est séparée des bâtiments de dépendance bordés par l'espace piscine et par une cour gravillonnée. À la suite s'étend le jardin, composé de parterres de pelouses, de massifs fleuris et boisés.

La demeure

Datée de la fin du 19e s., elle est représentative de l'architecture vernaculaire de la région de Fontainebleau de l’époque. Sous une toiture de tuiles de terre cuite avec avant-toit, composée de différents niveaux et ponctuée de cheminées couvertes de petits toits à deux pentes, la façade principale, en pierre de grès, exposée au sud, est semée de nombreuses portes et fenêtres souvent abritées de auvents. En son centre, se trouvent deux lucarnes meunières. Côté ouest, elle est prolongée d'une tour carrée semi hors-œuvre qui vient en légère saillie. Son toit en pavillon possède un égout retroussé. Le pignon qui suit est ouvert d'une très large baie. À l'arrière, une extension à la façade vitrée dévoile la salle à manger et la buanderie. Les murs sont couverts de plantes grimpantes.
La maison principale offre un surface habitable d'environ 280 m2 répartis sur deux niveaux et dispose également d'une petite cave.


Rez-de-chaussée
Une longue entrée traversante, recevant l'escalier droit en bois peint, présente un double accès de part et d’autre de la maison.
Elle dessert d'un côté une spacieuse salle de séjour agrémentée d'une cheminée engagée de style Louis XV, manteau et chambranles en marbre blanc sculpté, hotte droite. Cœur et contrecœur de briques noircies forment un habile contraste. La pièce est ouverte sur la cuisine. Celle-ci, jouissant d’une vue privilégiée sur le jardin, est équipée d'un piano de cuisson "Godin". La seconde partie de la cuisine est partiellement séparée par une cloison. Une double porte coulissante révèle une lumineuse salle à manger dont une vaste partie des murs est vitrée.
De l'autre côté de l’entrée traversante, se répartissent des toilettes et une suite ouverte sur une salle de bains, murs plaqués de carreaux de grès cérame façon marbre, meuble de toilette ancien percé d'une vasque, où trône une baignoire en cuivre. Elle possède également des toilettes séparées. Une porte ouvre sur le jardin. Enfin, une vaste buanderie dont le sol est en pierre bleue.
À ce niveau, sous des plafonds de poutres apparentes peintes, les sols, composés de tomettes anciennes hexagonales à cabochons ou rectangulaires, sont particulièrement remarquables.
Premier étage
Un long couloir dessert quatre chambres, suite et salles d’eau. La première est éclairée par de petites fenêtres en forme d’ogive à l’armature bleue. Sa salle d'eau possède une vasque en onyx et des toilettes. De l'autre côté, une grande chambre avec garde-robe, une salle de bains avec toilettes, une chambre et une suite, chacune dotée de sa salle d'eau et de ses toilettes. À cet étage, chaque pièce dispose de sa propre ambiance, de sa propre couleur : bleue, verte ou blanche, un soin tout particulier a été apporté à la décoration intérieure. Un escalier monte dans le haut de la tour et présente une pièce éclairée de petites fenêtres, faisant office de bureau, qui accorde, tel un mirador, une vue sur tous les alentours. À ce niveau, les sols sont des parquets de chêne à l'anglaise.

Bâtiments de dépendance

La maison annexe, à l'écart, possède son propre petit jardin privé. Ses façades, habillées de colombages de parement, sont couvertes d'une toiture en tuiles de pays. Elle abrite le bûcher et développe une surface habitable d'environ 40 m2 répartis sur trois niveaux ainsi qu’une cave. À la suite, le garage, d'une superficie d'environ 45 m2.


Rez-de-chaussée
Une entrée ouvre sur la cuisine aménagée, et son coin repas. Ce dernier permet l'accès au petit jardin. Une porte conduit à une salle d'eau avec toilettes. De là, une volée de cinq marches monte à la pièce de séjour. Le sol est en dalles de terre cuite.
Demi-étage
Une confortable et lumineuse salle de séjour a été aménagée pour jouir, grâce à de larges baies, d’une vue sur la piscine et le jardin.
Deuxième étage
Il renferme une chambre à charpente apparente.

Le jardin

D'une superficie d'environ 4000 m2 aménagée de pelouses, de massifs fleuris et arborés, il propose également un espace piscine planté de palmiers et protégé d'une haie basse de lauriers-palmes. La piscine au sel mesure environ 12 m de longueur pour 5 m de largeur. Elle est chauffée et possède son propre local technique.

Ce que nous en pensons

En lisière de la forêt de Fontainebleau, la bâtisse à l’architecture vernaculaire arbore des airs anglo-normands. Si la célèbre école de Barbizon n’avait pas été tout près, il aurait été aisé d’imaginer John William Waterhouse ainsi que les autres préraphaélites du début du 20e s., y peindre quelque toile. Entièrement rénovés, les intérieurs mêlent habilement les styles Louis XV à ceux du 19e s. et procurent à chaque espace une ambiance propre et feutrée. Le choix des matériaux, comme les sols de terre cuite, la baignoire en cuivre et les tentures, en font un bien de grande qualité.
Entourée de propriétés de caractère, dans un secteur calme et recherché proche de Paris, celle-ci apparait dans une campagne encore influencée par les peintres du 19e s. Ces derniers semblent avoir déteint et tamisé les paysages alentours pour en faire le palimpseste de leurs toiles.

1 875 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 266090

Surface cadastrale 4342 m2
Surface du bâtiment principal 280 m2
Nombre de chambres 6
Surface des dépendances 85 m2
dont aménagées40 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Melun et alentours


Aliette Rozan +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus