À Cotignac, l'un des «Plus beaux villages de France»,
la partie sud d'un hôtel particulier du 17e s. avec terrasse et jardin
Cotignac, VAR paca 83570 FR

Situation

L'imposant rocher de tuf haut de 80 m qui surplombe le village, le miracle de la naissance de Louis XIV venu en rendre grâce à Marie lors d'un pèlerinage en 1660, les délices du coing fêtés ici à chaque automne, les mélodies de Joe Dassin, qui y construira sa maison varoise, et le théâtre de verdure, qui abrite tous les étés un festival de cinéma en plein air : voilà qui nourrit l'éclectisme de l'attachante commune de Cotignac, typiquement provençale, récemment labellisée "Plus beau village de France".
Situé à 30 km à l'ouest de Draguignan, à 20 min en voiture de Brignoles, à 1 h de la gare d'Aix-en-Provence TGV et à 1 h 15 de l'aéroport de Marseille - Provence. Le lac de Sainte-Croix et les gorges du Verdon sont à 45 min ; et il faut 1 h 15 pour rejoindre les plages encore sauvages du littoral varois. Les premières stations de ski, enfin, sont à 2 h de route.

Description

La maison, aux murs de pierres et à la toiture couverte de tuiles canal, est en plein cœur du village, dans l'une des venelles en pente qui serpentent entre places et fontaines. La bâtisse, datant du 17e s., abritait alors un hôtel composé d'un bâtiment principal et de dépendances pour loger les chevaux. Aujourd'hui, l'ensemble est divisé en appartements, dont l'un, accompagné d'un studio et d'un jardin, constitue une partie de la copropriété, les deux logements restants appartenant à d'autres copropriétaires.
Une volée de marches en pierres permet d'accéder à l'entrée, qui se dévoile derrière une lourde porte en bois ancienne. En contrebas de la rue, sur la droite, une porte cintrée, à deux battants, ouvre sur une grande remise, ancienne écurie, qui mène au jardin, privatif, et au studio.

L'appartement

L'entrée principale de la bâtisse, partie commune de la copropriété, est spacieuse, dotée du charme et des volumes des maisons anciennes. Le sol et la cage d'escalier sont habillés de tomettes hexagonales typiquement provençales. Les nez de marche sont en bois.
L'appartement peut aisément être divisé en deux entités indépendantes, reliées en leur sein par un escalier de meunier et à leur abord par la cage d’escalier commune.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée de l'appartement, cintrée et à double battant, est d'origine. L'espace est occupé par de grandes pièces à vivre ouvrant toutes sur la terrasse, exposée sud-est, qui surplombe un petit jardin et jouit d'une vue verdoyante et dégagée : un salon avec poêle à granulés, une salle à manger avec cheminée et alcôve, et une cuisine. D'élégants placards en boiserie habillent les murs de l'alcôve. Tous les espaces bénéficient de plus de 3 m de hauteur sous plafond. Le sol est recouvert de tomettes anciennes. À l'arrière des pièces principales, une garde-robe et une salle de douche avec toilettes complètent le niveau.
Premier étage
Depuis la salle à manger, un petit escalier en bois permet d'accéder à l'étage, donnant directement dans l'une des chambres à coucher, qui communique avec une grande alcôve et une salle de douche avec toilettes. Cette chambre est reliée à une autre partie de l'étage composée d'une grande pièce avec cheminée, d'une salle de douche avec toilettes, d'une cuisine et d'une petite chambre à coucher. Une entrée donnant sur la cage d'escalier commune permet d'utiliser cet étage comme espace indépendant. Cette partie de la maison est exposée sud-est. Les fenêtres sont anciennes, cintrées et à petits carreaux. Des tomettes anciennes habillent le sol de la majeure partie des pièces. À ce niveau également, la hauteur sous plafond est d'environ 3 m. Des travaux de rénovation sont à prévoir.

Le studio

Situé en rez-de-jardin, il est accessible de deux façons : soit par un escalier depuis la terrasse, soit par une grande remise, ancienne écurie voûtée, qui a son entrée dans la rue. Une salle de douche avec toilettes, une chambre à coucher décorée de deux arches en pierre, probables vestiges de l’ancienne écurie, et une cuisine d'été composent l'espace, qui ouvre sur le jardin.

Les combles

Composés de différentes pièces constituant le dernier étage de la maison, ils comportent un grand espace aménageable, d'environ 50 m². La toiture est saine. De gros travaux y sont à prévoir car le potentiel de ce niveau est encore inexploité.

Le jardin

Étendu sur 200 m² environ en contrebas de la terrasse, devant le studio, il est tout en longueur et bénéficie d'un bel ensoleillement. Un olivier de bonne taille y produit une ombre agréable. Actuellement équipé d'une piscine hors sol, il est piscinable. Côté est, la vue donne sur le grand jardin du voisin, planté d'oliviers et d'orangers, apportant à la demeurant une ambiance de campagne.

Ce que nous en pensons

Une maison au cœur du centre historique de Cotignac, bercée par le rythme des cloches du beffroi. Elle bénéficie de volumes attrayants, vestige des constructions anciennes, et offre un vrai potentiel grâce à l'autonomie de ses espaces habitables : le studio est indépendant, l'appartement peut, au choix, être séparé en deux unités d'habitation ou être occupé comme une maison, les combles peuvent accueillir un loft.

L'école se trouve au bout de la rue, les commerces et les médecins au centre et au bas du village, à quelques minutes à pied, rendant très appréciable la situation centrale de la demeure à Cotignac ; un lieu idéal pour éprouver combien, dans ce joyau du Var, dynamique et chaleureux, la vie est agréable en toutes saisons.

Vente en exclusivité

660 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 658721

Surface cadastrale 212 m2
Surface du bâtiment principal 200 m2
Nombre de chambres 4

Nombre de lots 11

Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Haut Var


Anne Triboulet +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus