Au cœur d'un village viticole du centre Var, à 35 km de la mer,
une grande maison de vigneron et son jardin planté d'arbres centenaires
Roquebrussanne, VAR paca 83136 FR

Situation

Le village de la Roquebrussanne est situé au cœur d'une région de vignobles et au pied du massif de la Loube, propice à toutes les randonnées. Une rivière, l'Issole, traverse le village et exalte le charme provençal que lui confèrent ses maisons anciennes. Toulon, sa gare TGV et la mer sont à 35 km, Brignoles avec son accès à l'autoroute A8 à une vingtaine de kilomètres, tandis que Aix-en-Provence se rejoint en une heure et l'aéroport international de Marseille Marignane en une heure dix.

Description

De la rue, quelques marches et un portail métallique accèdent au jardin qui précède sur une quarantaine de mètres l'entrée principale de la maison. Celle-ci est surmontée d'un balcon en pierre que soutiennent deux colonnes.
Un premier garage ouvre à côté de ce portail tandis qu'un second est accessible par une rue de côté et donne directement dans la maison.
Édifiée à la fin du 19ème siècle, la maison se caractérise par les treize portes et fenêtres sur trois niveaux, ouvrant au sud vers le jardin, et sa façade imposante longue d'environ vingt-cinq mètres.
Une terrasse carrelée devant la maison est bordée sur un côté par un appentis pour grillades et four à pain ; de l'autre côté, par une petite piscine en hauteur édifiée au-dessus d'une cuve à eau pluviale.

La maison

Elle a a été édifiée probablement à la fin du 19ème siècle. Les lieux d'habitation étaient initialement cantonnés dans la partie est, alors que la partie centrale abritait quatre cuves à vin et un puits ainsi qu'un garage. Des dépendances occupaient l'extrémité ouest. Il y a une dizaine d'années, deux des cuves ont été supprimées pour faire place à une grande cuisine respectueuse du style de la maison et qui met en valeur les façades des deux cuves restantes. L'une d'elle arbore encore sa date d'installation en 1917.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée de la maison donne sur un vaste vestibule d'où part l'escalier principal. À droite, un salon avec cheminée en marbre sur carreaux de ciment est bordé d'un grand canapé en alcôve sur l'un de ses côtés. Au fond du vestibule, une petite porte accède à un cellier. Une autre porte ouvre sur l'escalier accédant à la cave de 20 m². Celle-ci présente encore les bâtis en bois sur lesquels étaient disposés les tonneaux. En retraversant le vestibule, deux portes débouchent sur une salle à manger en longueur, avec poutres en bois apparent, pavée de tomette et pourvue d'une cheminée en brique et cuivre pouvant être utilisée comme four. Elle abrite également une pile de pierre caractéristique de la Provence. L'ancienne cuisine, côté nord, est dorénavant à usage de buanderie, tandis que la nouvelle cuisine constitue un véritable lieu de vie avec son îlot central. Son évier en pierre, ses grandes dalles au sol, son accès à la terrasse et les façades des deux cuves à vin pérennisent la vocation initiale de la maison. On accède de là à une remise autrefois ouverte sur un puits. Un garage donne dans une rue latérale. Un petit couloir, départ d'escalier accédant aux étages, distribue une vaste pièce avec son vestibule et des toilettes. Cette partie, actuellement louée en salon de musique, pourrait sans difficulté être réintégrée à la maison.
Premier étage
L'escalier principal couvert de tomette et assorti de nez-de-marche en bois et d'une rampe en fer forgé débouche sur un vaste palier qui ouvre sur le balcon de pierre surplombant l'entrée. Quatre chambres se situent à ce niveau dont une avec salle de bain et toilettes séparées alors que les autres chambres se partagent deux autres salles de bain et toilettes. Certaines chambres sont équipées de cheminées en marbre gris et trois d'entre elles donnent au sud côté jardin ; une autre, exposée au nord profite de la fraîcheur appréciable en été. Les chambres sont sur tomette et certains lavabos ainsi qu'une baignoire ont conservé le style du début du siècle passé. Une porte située dans la dernière salle de bain ouvre sur un palier de l'escalier de service qui accède également à un petit appartement constitué d'une pièce de séjour avec cuisine ouverte entourée de deux chambres d'une dizaine de mètres carrés, l'une d'elle avec salle de bain et toilettes.
Combles
Le dernier niveau peut être atteint aussi bien par l'escalier principal que par l'escalier de service. Il dessert deux chambres, l'une de petite taille pouvant servir de garde-robe et une seconde, de plus de 15 m², dépourvue de sanitaires. De là, commencent les combles à proprement parler qui occupent presque 150 m². Ils sont divisés en plusieurs pièces dont certaines, partiellement emménagées en salle de jeux et salon. La charpente entièrement refaite il y a dix ans est visible et présente une hauteur allant jusqu'à trois mètres, ce qui permettrait de créer de véritables espaces habitables supplémentaires. Trois pièces de 10 m² chacune, utilisées occasionnellement en chambres, se situent à l'autre extrémité et disposent toutes les trois d'une baie ouvrant sur le jardin. Une autres pièce pourrait être aménagée en salle de bain.

Le jardin

S'étendant au sud de la maison, il se caractérise par la présence et l'ombre de trois grands arbres centenaires : un platane, un tilleul et un cèdre du Liban. Une allée relie le portail d'entrée à la maison dont la terrasse pourra accueillir une vingtaine de convives pour de simples moments de détente ou encore, pour des repas extérieurs préparés dans la cuisine d'été pourvue d'un grill, d'un four à pizza et d'un évier en faïence.
Outre le garage intégré à la maison, le second garage situé près de l'entrée du jardin et communiquant avec celui-ci, est actuellement utilisé comme réserve à bois.
Deux remises sont également disponibles dont l'une flanque le côté extérieur de la maison sur une quarantaine de mètres carrés.
Enfin, une petite piscine d'environ 10 m² a été aménagée au-dessus d'une citerne à eau. L'accès se fait par un escalier latéral pour découvrir un petit espace confidentiel mais à ciel ouvert dans les tons d'un lagon.

Ce que nous en pensons

Une authentique et robuste maison de vigneron qui accorde le charme de l'ancien: qualité des sols, élégantes portes en bois, les piles de pierre, les façades de cuves à vin et les cheminées d'époque, avec la qualité d'une maison bien conçue et entretenue dont la réfection complète de la toiture et la création d'une nouvelle cuisine respectueuse du style initial, il y a une dizaine d'années. Le jardin est un havre de détente où se cultivera un art de vivre intemporel, à l'ombre des arbres centenaires. La piscine constitue un espace confidentiel original et, pour qui voudrait disposer d'une plus grande surface, une autorisation de travaux pour un bassin à l'est de l'allée centrale du jardin a déjà été obtenue. Les commodités du village sont à portée de main. Les magnifiques paysages de vignes qui s'embrasent de couleurs flamboyantes en automne, à cinq minutes à pied, et les massifs de la région accessibles sans même avoir besoin d'un véhicule.

Vente en exclusivité

840 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 543592

Surface cadastrale 980 m2
Surface du bâtiment principal 460 m2
Nombre de chambres 7
Surface des dépendances 110 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
De l'Ouest de Toulon au Moyen Var


Denis Béraud +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus