Dans le Bessin, entre la Manche et le Calvados,
une maison de maître et ses dépendances, sur près de 5 hectares
Sainte-Marguerite-d'Elle, CALVADOS basse-normandie 14330 FR

Situation

En bordure du parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin, dans un environnement bocager alternant cultures et pâtures, la propriété est située non loin d'un hameau. De nombreux vestiges et sites témoins du débarquement de 1944, sont visibles à proximité. Paris est desservi en trois heures par la route ou deux heures et demi par le train, à partir de la gare de Lison à 10 minutes. La capitale régionale est à 40 minutes, Bayeux est à 20 km et les premiers commerces de proximité sont à moins de 10 km, dans deux villages. Pour l'histoire, le sport et la nature, Omaha Beach est à moins de vingt minutes.

Description

De la route, l'accès se fait directement dans la cour d'entrée. La demeure du 17ème siècle fait immédiatement face. La grande écurie napoléonienne est située à l'équerre. Les deux bâtis sont entourés de vastes espaces enherbés puis de prés. Les autres dépendances sont situées à l'arrière des écuries.

La maison de maître

Construite au 17ème siècle en moellons de schiste, elle s'élève sur trois niveaux dont les combles. La toiture à deux pans en ardoise est percée de nombreuses lucarnes jacobines et de fenêtres de toit.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée est située au centre de la façade. Elle ouvre sur un vaste hall d'entrée, avec le départ de l'escalier en bois. Une porte ouvre sur le jardin à l'arrière de la demeure, une seconde sur des toilettes. Un dégagement mène à la cuisine et, à sa suite, l'arrière-cuisine. De l'autre côté, une double porte vitrée ouvre sur une salle à manger puis une pièce de séjour. Les sols sont en dallage contemporain. Les pièces sont toutes largement éclairées par de hautes baies et des portes vitrées. Les cheminées sont en bois, en pierre sculptée ou en pierre de taille. Des corniches ornent le plafond. Dans la cuisine, poutres et solives ont été laissées apparentes. Un poêle est installé dans la cheminée. Un ancien évier en pierre est installé dans l'arrière-cuisine à usage de buanderie et de chaufferie.
Premier étage
L'escalier à deux volées aux larges marches en bois aboutit à un vaste palier, pavé d'anciennes dalles de pierre, qui est ouvert sur un boudoir avec un sol fait d'un parquet en bois. D'un côté, une porte ouvre sur un grand vestibule pavé des mêmes dalles de pierre. Il dessert deux chambres avec leur salle d'eau et toilettes. La chambre du fond, simple en profondeur, est éclairée par des baies sur trois côtés, la seconde donne sur le jardin à l'arrière de la demeure. De l'autre côté, un long couloir, également pavé d'anciennes dalles de pierre, distribue deux pièces en enfilade puis la chambre principale avec salle de bains, douches et toilettes. Le sol des chambres est fait d'un parquet à bâtons rompus ou à lames droites.
Deuxième étage
L'escalier en bois est dissimulé derrière une porte. Ce niveau est légèrement mansardé. Un long couloir distribue toutes les pièces, comprenant une chambre avec salle de bains et toilettes, une salle de bains avec toilettes, deux autres chambres et une vaste pièce avec un plafond cathédrale. Les sols sont majoritairement pavés d'anciennes dalles de pierre de Caen. Certaines fermes et pans de bois ont été laissés apparents. Les pièces sont largement éclairées par les nombreuses lucarnes jacobines et par des fenêtres de toit.

Les dépendances

Elles sont composées d'une écurie, d'une étable, d'une grange et d'une petite maison d'été. Étable et grange sont contemporaines de la demeure tandis que la construction de l'écurie date du début du 19ème siècle. C'est un vaste bâtiment napoléonien qui s'élève sur deux niveaux plus les combles. Les murs sont en moellons de pierre recouverts d'enduit reposant sur un soubassement de briques. Tout comme les chaînes d'angle, les encadrements des baies et les cordons qui séparent les niveaux. La toiture à deux pans est en ardoise. Elle est entrecoupée par une lucarne-pignon percée de deux hautes baies avec un arc en plein cintre. Elle surmonte une très large ouverture fermée par quatre doubles vantaux en bois permettant le passage des voitures à cheval. De chaque côté, une porte ouvre sur l'ancienne sellerie et le local d'entretien. Des stalles, lieux de stockage et ateliers sont situés à l'arrière. Le premier niveau est consacré au logement du personnel et, pour une petite partie, au stockage du fourrage. Les autres dépendances sont construites en moellons et en bauge sous une couverture d'ardoise. Celle de la petite maison d'été a été agrandie par une croupe ronde.

Le jardin et les terres

Les espaces enherbés qui entourent la demeure et les dépendances sont entrecoupés des vestiges d'un réseau hydraulique. Face à la maison, les anciennes douves sont partiellement en eau. Dans le jardin, à l'arrière, un bassin en pierre de taille recueille les eaux de ruissellement et alimente de petits canaux qui entrecoupent les pelouses et rejoignent les douves. Des arbres de haut jet, majoritairement des chênes, des noisetiers ou encore des saules et des érables séparent le jardin des prés. De grands massifs fleuris plantés de buddleias ou de basalbas forment des espaces cachés. Partout la lumière alterne avec les zones d'ombrages bienvenues aux beaux jours.

Ce que nous en pensons

Dans le bocage, la demeure est mise en valeur de manière remarquable grâce aux espaces dégagés qui l'entourent. La sobriété de son architecture contraste avec l'élégance et l'envergure de la grande écurie. Le jardin, avec ses courbes douces, surprend par son intimité. Le ruissellement des eaux dans les petits canaux enjambés par des ponts est à la fois joyeux et rassurant. À l'intérieur de la demeure, les pièces s'articulent entre elles avec beaucoup de fluidité. Le potentiel d'aménagement de l'écurie et des dépendances est prometteur. À moins d'utiliser simplement l'espace disponible pour un jardinier accompli, un bricoleur averti ou un collectionneur avisé.

740 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 478466

Surface cadastrale 4 ha 5 a
Surface du bâtiment principal 300 m2
Nombre de chambres 6
Surface des dépendances 350 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Autour de Saint-Lô


Sébastien Courivaud +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus